Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
4 peurs
Réveille-toi

4 peurs qui t’empêchent de réaliser tes rêves

Tu es comme tout le monde, tu aimerais vivre la vie de tes rêves. Toutefois, tu te sens bloquée et des millions de questions traversent ta tête. Tu as même peut-être déjà essayé de te lancer mais sans résultat. Tout ça fait que tu stagnes. Tu vois ta vie défiler sans grand changement et avec le sentiment de passer à côté. Par conséquent, soit tu te retrouves frustrée de voir ton quotidien loin de tes rêves ou alors tu préfères mettre un mouchoir dessus et oublier que tu en as. Après tout, si ce n’est pas accessible, pourquoi se torturer !?

Pourtant, il y a bien des solutions pour les atteindre mais ta tête pose des limites complètement imaginaires. Une fois que tu auras trouvé celles qui te concernent, tu pourras enfin te mettre en marche vers tes rêves.

Le regard des autres

Il n’y a pas de mystère, l’avis des autres a toujours compté. Ce n’est pas parce que nous sommes à l’air des réseaux sociaux que ce problème est apparu. Autrefois, c’était même les avis de tout le village qu’il fallait prendre en compte. Le fameux : « mais qu’est-ce qu’on va dire ?! ».

Pourtant, tu seras critiqué, quoi que tu fasses. Mais préfères-tu l’être en respectant tous les codes sociaux de ton entourage ou en faisant de ta vie une expérience merveilleuse ?

Tu es jugée déraisonnable ? Et alors ? Si tu t’amuses !

On n’arrive pas sur son lit de mort et étant satisfaite d’avoir tout bien respecté. C’est le chemin vers les regrets. Ce que nous retenons, ce sont tous les moments incroyables passés avec les autres mais aussi les défis qui n’étaient pas gagnés d’avance et que nous avons relevés avec succès. Les moments que nous nous remémorons avec le sourire sont ceux où nous avons été déraisonnables. Et il n’est pas possible de l’être en s’occupant du regard des autres.

Et si la pression est vraiment insupportable, éloignes-toi de ton cercle habituel. Tu n’es pas obligé de couper les ponts mais envisages de voir un peu moins cet entourage qui t’impressionne. Lance-toi dans des activités sans ton cercle d’amis ou ta famille pour rencontrer de nouvelles personnes. Déménage un peu plus loin si c’est faisable et garde tes projets pour toi.

Le peur de l’inconnu

C’est légitime. Tu sais ce que tu perds mais pas ce que tu gagnes. Et c’est bien ça le problème. Oui, le pire du pire pourrait arriver mais mise à part la mort, ne pourrais-tu pas te sortir de toutes les catastrophes ?

La peur de l’inconnu est fortement liée au manque de confiance en soi. Car si tu as confiance en toi, il n’y a aucune raison que tu ne te sortes pas des situations difficiles dans lesquelles tu t’es jetée. Et donc, à partir de ce moment-là, l’inconnu n’est plus si terrible. Car soit tu réussis et tu es gagnante, soit tu te plantes mais tu t’en sortiras. Alors pourquoi ne pas essayer ?

Avancer dans un projet c’est comme monter un escalier dont tu ne peux pas voir les dix prochaines marches. Tu vois la suivante et c’est tout. Tu dois avancer vers l’inconnu avec confiance, pas en la vie mais en toi. Tu n’es pas limitée donc avec un peu de courage, un plan et de la détermination tu ne resteras jamais longtemps dans la panade.

Mais une chose est sûre, si tu ne fais rien, il ne se passera rien.Ni joie, ni peine, ni surprise, ni réussite…

Il y a une citation que j’aime beaucoup et qui illustre parfaitement ce sujet : « Un bateau dans un port est en sécurité, mais ce n’est pas pour cela qu’il a été construit. » — John A. Shedd

La peur de ne pas être à la hauteur

Elle est liée à la peur de l’inconnu. Tu ne sais pas quelles situations vont se présenter à toi et donc si tu auras la capacité des les gérer.

Mais tout s’apprend. N’hésites pas à te faire accompagner par des personnes qui ont déjà fait ce que tu t’apprêtes à faire. Tu peux aussi t’appuyer sur des livres, des formations et des témoignages. L’important est d’avoir quelqu’un à qui tu peux poser tes questions lorsque tu es face à une difficulté.

Mais sache une chose, c’est que tu as le droit de te tromper. Tu peux mal gérer une situation du moment qu’à la fin, tu en tires des leçons. Cela doit t’aider à grandir pour aborder les choses différemment la prochaine fois. C’est le cas aussi si ce que tu fais aura des conséquences sur d’autres personnes, comme des salariés, par exemple. Tu peux te tromper parce que c’est humain. Si certaines personnes t’en veulent, c’est qu’elles ont le sentiment de ne pas avoir de contrôle sur leur vie, du fait de ton erreur. C’est donc à elles-même de faire un travail sur leurs représentations. Quels que soient les événements extérieurs, nous sommes tous responsables de ce que nous faisons de ces événements. Donc, leur approche de la situation ne te concerne pas.

De cette peur de ne pas être à la hauteur découle également la peur de ne pas être aimé. Mais pourquoi aurais-tu besoin d’être aimé de tous ? Cela demande beaucoup d’énergie et c’est inutile !

Si tes amis te tournent le dos, à la suite des tes choix, c’est qu’ils ne correspondent plus à ce que tu es devenu. Il faudra te refaire un cercle d’amis plus proches de ton nouveau mode de vie et ton état d’esprit. C’est un processus normal. Mais ne t’empêche surtout pas d’évoluer pour ces raisons.

Ne pas savoir par où commencer

Un projet énorme, un domaine que tu ne maîtrises pas complètement et te voilà paralysée par ton ambition. Alors tu reportes à demain, le temps d’être prête à affronter ce chantier titanesque.

Mais sais-tu que Rome ne s’est pas construite en un jour !?

Ce qu’il te faut c’est un plan. Dans un premier temps tu dois chercher, un peu au hasard, toutes les informations que tu peux trouver sur ton projet. Note les grands traits de ce que tu as trouvé pour pouvoir déterminer les sujets à approfondir. Enfin, approfondis chaque sujet dans l’ordre qui te semble le plus important pour commencer ton projet.

Petit à petit, tu le verras prendre forme et l’étape suivante deviendra évidente.

Enfin, n’hésite pas à te faire aider par des coachs ou des formations dans ton domaine. L’avantage est qu’ils te fourniront les étapes, pas à pas, pour construire quelque chose qui fonctionne. Cela te fait gagner un temps fou.

Pour finir…

Les rêves sont faits pour être réalisés. Nous grandissons avec l’idée qu’être adulte c’est difficile. Que les rêves sont pour les enfants. Qu’un adulte respectable est sérieux et se tue au travail. Mais c’est une image erronée. Être adulte peut être aussi sympa que d’être enfant. Il faut juste réapprendre à voir le monde et les opportunités différemment. La différence entre un adulte et un enfant, c’est que l’enfant rêve simplement, alors que l’adulte peut réaliser ses rêves, une fois qu’il connaît les règles du jeu.

Alors apprends ces règles, challenge-toi et débarrasse-toi de toutes ces peurs qui t’empêchent d’avancer. Car en restant où tu es, tu ne seras jamais toi-même.

Pour recevoir les nouveaux articles, abonne-toi à la Newsletter!


→ Autre article: Deviens une femme confiante avec quelques astuces

Tu as aimé cet article? Épingle-le dans un de tes tableaux Pinterest

Crédit photo :
https://pixabay.com/fr/photos/livres-livre-lecture-3454392/
Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Pinterest
Instagram