Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Passion
Rayonne

Et si tu vivais avec passion?

Le temps

Le quotidien est rempli de contraintes, d’urgences et de manque de temps. Par moment, nous avons l’impression que la journée ne se finira jamais ou, bien au contraire, que 48h dans une journée seraient bien utiles. Et dans tout cet amas de stress, quand nous accordons-nous du temps ? C’est vrai qu’il y a sûrement plus urgent que de se dorloter dans un bon bain chaud. Il est possible que tu trouves immoral de prendre 20 minutes pour faire du yoga alors qu’il y a encore la vaisselle à faire, le bain des enfants, le linge à étendre, une ampoule à changer, les rhinocéros blancs à sauver d’une extinction de masse, une ou deux guerre à stopper… Tu vois où je veux en venir ? Tu n’es pas surhumaine, le monde ne va pas s’arrêter de tourner si tu t’accordes un peu de temps. Et je te promets que tes enfants ne vont pas fondre si le repas est servit avec 15 minutes de retard ! Bien entendu, nous aimerions toutes arriver à finir cette to do liste qui se remplit plus vite qu’elle ne se vide mais cela n’a aucun intérêt. Beaucoup de tâches peuvent être étalées dans le temps.

passion - C

Tes priorités

Pour retrouver la passion dans ta vie il faut que tu te trouves des créneaux, des moments rien que pour toi. Car, ce que beaucoup d’entre-nous gagnions dans ce quotidien infernal ce n’est sûrement pas une médaille, mais une vie plate. Un sentiment d’être ni heureuse, ni malheureuse mais juste là. Tu n’es pas à ta place et tu le sens. Pourquoi ? Parce que cela ne fait rêver personne de s’imaginer dans une vie où les tâches s’enchaînent sans même que nous les apprécions. Le corps ne doit vivre le stress que dans les moments de danger. Ne pas avoir passé le balais à 21h n’est pas un danger. Ne pas avoir rappelé un client au travail n’est pas un danger non plus. Tu dois revoir ton système de valeurs si tu veux réussir à dégager du temps pour pouvoir y vivre des moments passionnés.

Je souhaite te préciser qu’ici je ne vais pas te parler de trouver un but dans ta vie. Cela est un sujet complètement à part. Je voudrais simplement te montrer comment mettre de la passion dans ton quotidien. Quelques instants par-ci par-là. Te montrer comment te faire plaisir au quotidien.

Pourquoi est-ce important de se dégager du temps pour tes passions ?

Parce que tu ne peux pas vivre avec passion si tu es épuisée. Et puis, nous vivons dans un monde remplit de « je dois », qui sont rarement bien marrants. Alors puisque la passion ne vient pas à toi, tu va aller la chercher. Et puis, pour toutes les âme charitables et empathiques, je vous propose d’être heureuse et épanoui avant de vouloir faire le bonheur des autres. C’est comme dans un avion qui chute, tu mets ton masque avant d’aller aider les autres car si tu t’évanouis, tu ne vas pas pouvoir aider grand monde. C’est pareil dans la vie, si tu es malheureuse et angoissée, il te sera difficile d’être un pilier pour les autres sans sombrer avec eux.

Enfin, je vais m’adresser aux femmes qui ont des enfants ou qui en veulent.

Imagine…

Tu as un de tes enfants qui a la vingtaine et tu constate qu’il est vraiment fatigué. Il te dis qu’il a besoin de dormir mais qu’il a encore sa maison à ranger ou un dossier à finir. Quelle va être ta réaction ? « Mon/ma Chérie(e), tu feras ça demain. Ce n’est pas à un jour près. De toutes façons tu ne seras pas productif(ve). Va te coucher, demain il fera jour ».

Autre cas de figure…

Tu es dans son cas, exténuée mais tu as la maison à ranger ou un dossier à finir. Toi tu vas passer la moiter de la nuit dessus s’il le faut pour tout terminer !

D’un côté tu veux protéger tes enfants et t’assurer qu’ils ont une belle vie de douceur et de l’autre tu es juste inhumaine avec toi-même… Pourquoi ? Ce qui est bon pour tes enfants l’est aussi pour toi et inversement. Tu as le droit au repos et au bonheur comme tous le monde. Et quel exemple penses-tu montrer à tes enfants ? Que tu es courageuse ? Que tu es solide ? Alors que t’es probablement à bout de nerf dès 18h ou même avant Non, tu leur montres que la vie d’adulte c’est l’angoisse. Que lorsqu’ils y rentreront, ce sera finit la joie, les vacances, la détente. Qu’ils seront écrasés par les contraintes et le stress. Ca fait rêver…

Rappelle-toi que dans ta vie, tu es le seul maître à bord et que tu sers d’exemple à tes enfants.

Alors maintenant il va falloir sortir de cette petite bulle toute grise où tu t’es enfermée. Tu vas remettre un peu de couleurs dans tout ça.

Trouver tes passions

Tes passions dans un carnet
Retour dans le passé

La question la plus simple est : quelles étaient tes passions lorsque tu étais petite ou adolescente ?

Dans l’enfance ou la pré-adolescence, nous avons moins de barrières. Les obligations sociales sont plus légères. Et puis, on trouvera plus mignon qu’une petite fille veuille devenir princesse, alors qu’à 45 ans, cela devient plus intrigant… Bon, pour être plus sérieuse, qu’est ce qui te faisait rêver ? Dans quoi pouvais-tu te perdre pendant des heures ?

Étape 1 :

Prends de quoi écrire et liste tout ce qui te passe par la tête, tout ce dont tu te souviens, même si c’est farfelus. Prends le temps qu’il te faut, c’est important que tu te remémore ces instants. Si tu souris en y repensant, c’est que tu es sur la bonne voie.

Tu as finis ta liste ? Maintenant, certaines sont des activités pleines et entières comme la peinture ou le tennis. Pour d’autres, ce sont des histoires que tu te racontais. Tu faisais peut être des gâteaux de boue ou lorsque tu allais à la mer, tu passais plus de temps dans les marres à pécher des petits crustacés qu’à te baigner ou encore, tu voulais sauver tous les animaux du quartier… Je vais donc te demander de développer tes histoires.

Étape 2 :

Regarde chacune de tes passions d’enfance et développe un peu. Continue à écrire toutes tes réflexions. Je vais prendre le dernier exemple. Admettons que tu passais ton temps à sauver tous les animaux en détresse autour de chez toi. Qu’est ce qui te poussait à le faire ? Ton empathie et ton envie de soulager leurs douleurs ? Ton besoin de les savoir en sécurité ? Le simple fait d’être au contact des animaux ? Pour chacune de tes activités, décortique leur « pourquoi » au maximum.

Etape 3 :

Pourquoi as-tu arrêté en grandissant ? Est ce le poids du regard des autres (bah oui, on ne fait pas ça à ton âge…), le manque de temps ou encore des obligations que tu t’infliges toute seule (les animaux extérieurs sont trop sales pour rentrer chez toi…). Poses-toi toutes ces questions.

Maintenant, demande-toi si tu ne pourrais pas reprendre ces activités qui te plaisaient tant autrefois. Même si tu dois un peux les adapter. Par exemple, au lieu de faire rentrer les animaux chez toi, pourquoi ne pas faire partie d’un refuge ? Et attention, tu bannies de ta tête toutes les phrases du type « non c’est trop la honte » ou «  qu’est ce que les autres vont dire »… Pour le moment, les autres n’ont rien à faire dans ta tête. On parle de tes passions, de ton bonheur. Tout est légitime.

Une idée comme ça

Une autre façon de trouver ce qui te passionne c’est de noter tout ce qui pourrait t’intéresser. C’est un travail un peu plus long car cela va se faire au fil des jours, des mois. Pourquoi c’est utile ? Parce que petite, tu n’avais pas toutes les connaissances que tu as actuellement. Tu peux rencontrer des activités nouvelles que tu ne connaissais pas auparavant.

La seule chose dont tu as besoin, c’est de quoi écrire. Que ce soit sur un carnet que tu emporteras partout ou sur ton téléphone, le principal est qu’au moment où l’idée te vient, tu puisses la noter immédiatement. Les idées sont trop volatiles pour ne vouloir compter que sur ta mémoire.

Comment les idées vont-elles venir ?

En regardant un film, lors d’une conversation avec quelqu’un dont la passion t’intéresse ou encore, en lisant un livre, en feuilletant un magazine… Elles peuvent surgir de partout.

Là encore, ne t’auto- censure pas. Il n’y a pas de question de temps, d’argent ou de réputation. Écris sur ta liste, c’est tout. Et pour toutes celles qui ne ressentent plus de réelles joies, dont les sentiments sont anesthésiés, notez simplement les choses qui vous emballent un peu. L’objectif sera de vous redécouvrir, de redonner quelques étincelles pour que le feu, avec le temps, finisse par reprendre.

Saute le pas

Maintenant que tu a tes deux listes d’activités, lesquelles t’attirent le plus en ce moment ? Classes-les par ordre de préférence. Laquelle serais-tu prête à commencer maintenant ? Qu’est ce qui t’en empêche ? Sois vraiment honnête sur cette réponse. Les excuses ne sont pas tolérées lorsqu’il s’agit de bonheur !

Et comme nous ne sommes pas liées à vie à une activité, je te propose de garder ta liste précieusement et de l’étoffer régulièrement. Une fois par an, choisis une activité pour l’année. Des mini-stages se présentent à toi pendant les vacances ? Sautes sur l’occasion ! Toutes ces activités que tu auras pratiqué au fil des ans, 1,2, voire 3 certaines années, seront d’autant plus de moment enrichissants et passionnants. Cela va t’ouvrir l’esprit, te faire rencontrer du monde et t’aérer la tête. Petit à petit, tu vas te redécouvrir et apprendre à écouter la petite voie qui te demande de t’occuper de toi. Tout ce changement, toute cette attention envers toi-même va te faire changer de visage. Tu vas rayonner. Quel bel exemple pour tes enfants et ton entourage…

Pour finir…

Tu n’as qu’une vie et elle doit déchirer. A la fin de ta vie, tu te repasseras tous les bons moments. Et tu sais quoi ? Tes sessions de ménage n’en feront pas partie, peut importe le temps que tu y as passé. Le fait d’avoir fait des heures supplémentaires pour faire plaisir à ton vieux patron grincheux non plus. C’est tous ces moments de réel bonheur à t’éclater seule ou en famille qui viendront à ton esprit. Et puis des regrets… Assure-toi qu’ils ne soient pas assez nombreux pour que ta phrase de conclusion ne soit pas « si je pouvais recommencer, je ne ferais pas comme ça ».

Alors fais de ta vie un gigantesque éclat de rire remplit de Wahou !

Autre article: Ton monde merveilleux en trois étapes

Et si tu vivais avec passion

Crédit photo :
https://pixabay.com/fr/photos/pit-bull-chien-pitbull-2047469/
Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Pinterest
Instagram