Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
La solitude
Réveille-toi

Fini la solitude

Un grand mal de notre siècle ! Tant d’outils de connexion entre les individus et tant de solitude… Mais inutile de rester à se lamenter sur les imperfections de notre monde, il faudrait plus d’une vie pour tout traiter:D L’être humain est une espèce sociable et a besoin d’interactions pour exister. Il est donc logique que les personnes qui en manquent souffrent terriblement. Lorsque je regarde des commentaires ou que je parle avec des gens qui abordent ce sujet, la tournure de leurs phrases est toujours la même : les gens ne me voient pas, les autres m’évitent, je ne compte pour personne… Si c’est ton cas, Mmmm excuse-moi d’être violente mais oui, tu as complètement raison! Tes déboires personnels, intéressent peu de monde…

Fini la solitude C

Donc pour commencer, il y a une règle dans la vie que tu ne dois JAMAIS mais alors vraiment JAMAIS oublier : c’est TA VIE ! Arrête de blâmer les autres ! Ils font ce qu’ils ont à faire, c’est-à-dire s’occuper d’eux-même et ils ont bien raison.

Ta souffrance est bien réelle mais tu t’y prends mal. Dans cet article, nous allons surtout parler de toi. Parce que tu seras toujours à la base de ce qu’il t’arrive.

Le premier regard

La première chose à laquelle les gens font attention c’est ce que tu dégages. Inutile d’être la bombe du secteur pour donner envie aux gens de venir vers toi. Il y a tout un tas de choses qui attirent les autres personnes.

Ta posture

Si tu regardes le sol, que tes épaules sont courbées vers l’avant et que ton visage respire la douleur… comment te dire… à moins d’être psychologue ou assistante sociale, il y a peu de gens qui vont se jeter sur toi ! Honnêtement, qui a envie de passer une soirée ou des vacances avec quelqu’un qui respire l’ennui ?! Tu aurais envie de passer la soirée avec une personne de ce type ? Non. Comme tout le monde, tu es attirée par les personnes souriantes, qui respirent la joie de vivre. C’est donc à ça que tu dois ressembler.

Redresses-toi, bascule légèrement tes épaules en arrière et vers le bas. N’exagère pas où tu enverras une image aguicheuse et ce n’est pas ce que tu souhaites. Garde la tête droite.

Entraînes-toi devant un miroir pour corriger ta posture le temps d’adopter celle-ci naturellement.

Ton regard

Il en dit tellement long sur ce que tu ressens… Les personnes ne peuvent pas communiquer avec toi si tu ne les regardes pas. Au mieux, ils te pensent timide, au pire, ils pensent que tu n’en as rien à faire de ce qu’ils te racontent. Lorsque tu parles aux gens, regarde-les dans les yeux. Je sais que c’est sûrement le plus difficile si tu es timide mais cela viendra. Commence par essayer avec des personnes que tu connais bien et qui ne t’impressionnent pas, puis augmente le challenge petit à petit.

Ton style

Trouve le style qui te convient, peu importe lequel. Inutile de te mettre en mini jupe si tu préfères les sarouels et inversement. Montre juste que tu es toi et assume le. La confiance en soi attire car elle sécurise. Si vraiment tu n’arrives pas à trouver ton style, n’hésites pas à faire appel à une conseillère en image. Attention, la conseillère en image n’est pas une psychologue. Si elle te pose des questions c’est pour savoir ce que tu pourrais aimer ou pas et ce qui serait le plus pratique par rapport à ton mode de vie. Ne la bombarde pas de tes problèmes.

J’ai un dernier point, très bref à aborder sur ce sujet : l’hygiène !

L’hygiène

Le déodorant, le dentifrice et la lessive sont tes amis. Aller au travail sans se brosser les dents, le ventre vide avec juste un café d’avalé, on arrête. Et que dire du café-cigarette… Si tu ne veux pas que tes collègues te fuient parce que ton allène réveillerait un mort… Idem pour le déo. Il arrive que certaines personnes souffrent de transpirations excessives ou mangent trop épicé. Si cela est ton cas, pas de soucis, ce n’est pas de ta faute mais il y a forcément un déo qui peut couvrir ces odeurs. Et un format mini se glissera parfaitement dans ton sac à main si tu as besoin de quelques retouches. Pense une minutes aux autres. Tu es peut-être très intéressante mais c’est difficile de supporter des odeurs désagréables. Et honnêtement s’il n’y a que ça qui t’isole, ce serait bête de ne pas faire un effort.

Ton attitude

Tes plaintes

Si tu es de celles qui, lorsqu’on leur demande comment ça va, répondent : ça peut aller… j’ai toujours mal à… je ne me sens pas très bien… pffff… Mouai…. je ne sais pas trop… Et toute la clique ! Tu vas simplement gagner qu’on ne te posera plus la question ! Soyons honnête, cette phrase est une formule de politesse. A moins que ta meilleur amie ou ta mère te pose vraiment la question parce que tu vis un événement difficile « ponctuel »… autrement, ta réponse doit systématiquement être « oui ça va et toi ? » avec un grand sourire !

On aime parler avec des gens qui ont la pêche, qui sourient, qui respirent la joie de vivre. Si ce n’est pas ton cas, je te propose cet article. Mais en attendant, laissent les autres tranquilles. Ils ont leurs propres problèmes à gérer. Si tu souffres, consulte un médecin : généraliste, psychologue… leur vocation est de t’aider. Ils sont vraiment là pour ça.

Les critiques

Un bref paragraphe parce que tu t’en doutes mais il faut que tu limites les critiques. Peu de personnes ne critiquent jamais. Étrangement, c’est humain et il paraît que c’est presque génétique pour les femmes:D mais ne le fais pas à tout va. Et quand une personne commence toutes ses phrases par « ah mais je ne t’ai pas dit ! Suivi de tout un flot de médisances, fuis là. C’est quelqu’un qui vit peu de choses intéressantes et qui doit parler de la vie des autres pour avoir quelque chose à raconter.

Écoute

C’est pareil pour tout le monde, nous aimons lorsqu’on s’intéresse à nous. Savoir écouter est une arme clé pour être appréciée par les gens. Mais le fait de regarder la personne en face de toi en secouant la tête pour acquiescer n’est pas suffisant. Pose de vraies questions, intéresses-toi sincèrement. Assures-toi de parler moins de toi que la personne en face de toi. Mais vraiment, alimente la discussion avec des questions.

Je vois trop de personnes seules, qui, lorsqu’elles se trouvent dans une discussion, si ce n’est pas pour se plaindre, vont noyer les autres d’informations. Elles vont parler et parler et parler… C’est invivable. Même si ce que tu dis est intéressant, les gens ne sont pas à une conférence. Une discussion, c’est un échange entre plusieurs personnes. Donc chacun doit parler dans un temps relativement limité. Si la personne en face de toi commence à regarder partout ou n’alimente plus la conversation, c’est que tu la soûles. Abrège et reviens vers elle par une question sur elle.

Une conversation riche

Qu’as-tu d’intéressant à dire ?

Au cours de ta vie, tu vas rencontrer tout un tas de personnes avec des emplois et des passions différentes. Pour pouvoir échanger avec tout le monde, il est intéressant d’avoir quelques notions dans plusieurs domaines. Ne passe pas experte dans tous, si le sujet ne t’intéresse pas, cela ne sert à rien. Pour enrichir tes connaissances, cultive-toi. Lis des livres différents et/ou des magazines, regardes des films et des émissions sur des sujets divers et pratique des activités nouvelles régulièrement. Plus tu ouvres ton esprit à l’inconnu, plus tu auras un esprit riche. Attention, si tu n’as que quelques notions dans un domaine, ne joues pas les madames je sais tout. Tes vagues connaissances te permettront de poser des questions pertinentes et donc d’en apprendre encore plus sur le sujet.

Enfin, si tu maîtrises parfaitement un sujet mais que ce n’est pas le cas de ton interlocuteur, fais bref. Si ses questions sont vagues ou qu’il n’en pose carrément pas, c’est que le sujet ne l’intéresse pas. Inutile de le noyer dans tes connaissances. Si le sujet l’intéresse vraiment, réponds simplement à ses questions. Il continuera à t’en posers s’il veut plus de détails.

Ton lien avec les gens

Où rencontrer du monde ?

Tout dépend de ton niveau de timidité et de ton âge. Mais globalement, plus tu sors dans des endroits fréquentés, plus tu as des chances de rencontrer des gens, c’est logique. Sortir dans des bars semble être l’idée la plus intéressante mais attention, les personnes qui ont le plus la tchatche dans ce genre d’endroit ne sont pas nécessairement des ceux que tu as envie de fréquenter. Le monde de la nuit est particulier et ne convient pas à tout le monde. Sélectionne des lieux qui te correspondent. Si c’est le cas de ceux-ci, alors fonce.

Les activités créatives ou sportives mais collectives sont également de super opportunités. L’atmosphère y est bon enfant et donc plus propice à échanger. De plus, comme nous adhérons en général à un club pour l’année, le fait de rencontrer régulièrement les mêmes personnes aide à tisser des liens.

Enfin, voyager t’apprendra à être moins centrée sur toi. Tu découvriras de nouvelles cultures dont tu apprendras de nouvelles choses. Si tu n’es pas parfaitement bilingue, le fait de chercher tes mots et de devoir solliciter des personnes constamment t’apprendra à écouter. Et puis, nous sommes plus indulgents envers les voyageurs que nos compatriotes, tu seras donc plus intéressante pour les habitants du pays que tu visites.

Fais ce que tu as dit que tu feras

Que les gens t’aient déçu ou non, tu dois être une personne de parole. Même si cela t’exaspère, tu dois faire ce que tu as promis. C’est ce qui fait de toi une personne solide et respectable, sur qui on peut compter. Mais ne laisse pas les gens en abuser. Si tu rends un service une fois parce que tu l’as promis mais que lorsque tu demandes un coup demain en échange, la personne est aux abonnés absents, alors répond « non » à sa prochaine sollicitation. Tu veux des amis mais tu n’es pas une pigeonne. Être naïvement gentille ne t’entourera que de profiteurs. Il faut que tu apprennes à être un peu plus égoïste si tu veux te protéger. Toutefois, prends l’habitude de tendre la main en premier. Si la personne en abuse, tu la remercies gentiment et tu t’en éloignes.

Sélectionne les gens que tu gardes près de toi

Après tout ça, tu ne devrais pas avoir trop de mal à t’entourer. Mais la qualité des gens que tu côtoies reste primordial. Ne garde personne autour de toi uniquement parce que tu ne veux pas être seule. C’est important de t’entourer de personnes que tu apprécies vraiment et qui te correspondent. Cela marche aussi dans l’autre sens. Tu peux apprécier réellement quelqu’un mais de son côté, ce n’est pas vraiment ça. Ce n’est pas grave, ne t’accroche pas à elle comme une bernique. Laisses-là tranquille et continue ton chemin. Je sais, c’est difficile mais il n’y a rien de plus insupportable que de se traîner quelqu’un à qui on n’est pas si attaché que ça. Des gens il y en a des milliards et si tu suis tous ces conseils, tu ne devrais pas avoir de mal à en trouver. Le feeling doit se faire dans les deux sens.

Les personnes qui te correspondent se trouveront souvent dans le milieu de tes passions. Par exemple, si tu aimes l’art, inscris-toi à un club dans ton domaine, visite des expositions, fréquentes des groupes Facebook et tu peux même ouvrir un blog sur ta passion. Tu rencontreras donc des gens avec les mêmes centres d’intérêt que toi. Tu pourras avoir des échanges riches et tellement intéressants. Il sera plus facile pour toi de parler avec ces personnes.

Ton intégrité

Enfin, je pense que ce point est le plus important de tous. Reste-toi même. On connaît tous un élève qui était le souffre-douleur d’une personne ou d’un groupe et pourtant, qui suivait désespérément son bourreau en espérant être apprécié sur le long terme. C’était peut-être toi. Il faut arrêter tout ça. A partir du moment où une personne se moque de toi, t’humilie ou te rabaisse, en gros, te fait te sentir mal, il faut t’en éloigner.

Si dans une soirée, on te demande de faire quelque chose qui ne te correspond pas, juste pour rire, ta réponse doit être « non », même si tu penses passer pour une looseuse en ne le faisant pas. Une personne n’a pas à t’obliger de faire quoi que ce soit. Tu dois rester fidèle à toi-même. Ces personnes sont peut-être cool, semblent s’éclater et tu aimerais être aussi décontractée qu’elles mais elles ne te correspondent carrément pas, ce n’est pas toi. Tu n’es pas au bon endroit. Tu dois te sentir bien avec les gens qui t’entourent. Et si tu dois changer, c’est un travail personnel qui se fait petit à petit. Tu es la seule à pouvoir te lancer des défis.

Pour finir…

C’est l’un de mes articles les plus longs, alors je vais faire court sur la conclusion.

Au début tu vas avoir l’air hésitante et peut-être ridicule mais au fur et à mesure tu gagneras en confiance et tu seras une personne attirante naturellement. Tu dois t’apprivoiser et te chercher tranquillement. Les personnes seules sont souvent peu sûr d’elles ou ne se trouvent pas au bon endroit. Plus tu apprendras à te connaître, plus tu gagneras en assurance. Tu n’as pas à avoir peur des autres, le monde est rempli de gens bien. A toi de prendre le temps de chercher. Et sache que plus tu mets la barre haute pour toi ,plus tu voudras être entourée de personnes exigeantes avec elles-même également. Alors, le nombre d’amis se fera un peu plus rare mais ce n’est pas en restant enfermée chez toi que tu les trouveras.

S’il y a une partie de ces points que tu souhaites que je détaille plus, n’hésite pas à me le demander dans les questions.

Livres conseillé : Comment se faire des amis de Dale Carnegie. Ce livre est la base des comportements à adopter avec les gens qui nous entourent.

                                                                                                                                     A.

Autre article: Avoir son propre avis

Fini la solitude

Crédit photo : https://pixabay.com/fr/tristesse-escalier-mod%C3%A8le-march%C3%A9s-3443593/
Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Pinterest
Instagram