Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Posture citation
Business

Les erreurs de posture à ne pas faire au travail

Tu as déjà entendu parler du langage corporel ? Loin d’attirer uniquement l’œil des mentalistes, nous sommes tous capables de percevoir une multitude de comportements et de les interpréter. D’ailleurs nous le faisons constamment. Tu sais le fameux « je le sens pas », « il a l’air fourbe »… La personne ne t’a rien fait pour le moment mais elle t’inspire forcément quelque chose, que ce soit positif ou négatif. Eh bien ça, c’est son langage corporel qui t’interpelle. Il est souvent rappelé que 90% de l’impression que nous faisons vient de notre comportement et de notre posture, contre seulement 10% pour ce que nous disons.

Peu de gens savent maîtriser le langage corporel et ne pensent pas à apprendre quelques subtilités. Pourtant son importance est cruciale, surtout dans le monde professionnel. Voyons un peu le rôle des postures et des comportements dans nos échanges avec les autres. Je vais te parler des principales manies à maîtriser.

Posture C

Lors d’une conversation

Lors d’une conversation avec quelqu’un d’important ou si tu essaies de négocier quelque chose, ta posture doit respirer l’assurance. Tiens-toi droite. Tes jambes doivent être écartées à la largeur de tes hanches, donc si tu es assise, ne les croisent pas. Appuie-toi équitablement sur tes deux pieds. Tes épaules doivent être légèrement en arrière. Et surtout, reste bien face à la personne avec qui tu discutes. Le message que tu envoies est celui d’une personne qui est ouverte au dialogue, assurée et qui considère parler d’égal à égal. Regarde la personne dans les yeux car si tu les baisses ou que ton regard est fuyant, tu montres ta soumission. Si tu as une personne dominante en face de toi, elle ne va pas te louper.

Si tu es assise, ne t’avachis pas, ce qui montrerait de l’arrogance et ne reste pas au bord du siège ou tu signifieras que tu es pressée de partir.

Donc il faut être droite, bien au fond de son siège et les épaules détendues légèrement vers l’arrière.

Et les mains, on en fait quoi?

Elles en disent long sur ce que tu ressens sur le moment. Les petites manies de se tripoter les mains, de jouer avec son stylo, ou de se manger les ongles et les peaux mortes, sont autant de signes de nervosité. Que ce soit par impatiente ou par peur, il faut penser à respirer et se calmer. La nervosité est contagieuse et personne n’a envie de voir une réunion dégénérer ou d’offenser son interlocuteur. Si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, pose-les sur la table qui se trouve devant toi ou sers-toi s’en pour parler. Mais ne les laisses pas en liberté, elles vont faire n’importe quoi:D

Quant à la poignée de main, elle doit être assurée et maîtrisée. En ce sens que si ta main est tombante, molle et même moite, tu vas donner l’impression de ne pas avoir confiance en toi ou un sentiment de faiblesse. Et ne passe pas ta main au-dessus de celle de la personne en face de toi pour ne pas envoyer un message de domination. Garde donc la paume de ta main bien perpendiculaire au sol.

On ne croise rien!

Croiser les jambes ou les bras est un signe de fermeture, de refus. Tu n’es pas ouverte au dialogue. L’interlocuteur va comprendre que tu ne vas pas accepter ce qu’il a à te dire et que l’échange va être difficile. Et personne n’a envie de communiquer avec quelqu’un qui y met de la mauvaise volonté.

De plus, si tu croises les jambes, tu te retrouves légèrement de profil par rapport à ton interlocuteur. Tu tentes donc de te détourner de la conversation, voire, de t’en protéger.

L’écoute passe par le regard

Il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir l’impression de parler dans le vide. De se rendre compte que la personne en face de nous n’en a strictement rien à faire de ce que nous racontons. Et cela passe essentiellement par le regard. Il est important de regarder la personne qui s’adresse à nous et de réagir à ce qu’elle dit. N’hésites pas à poser des questions pertinentes pour montrer que tu t’intéresses à son sujet. Inutile d’y passer des heures si, dans le fond, tu en as vraiment rien à faire. Mais avant d’écourter la conversation (de façon subtile), intéresse-toi vraiment à ton interlocuteur. Et surtout, regarde-le dans les yeux quand il s’adresse à toi ou que tu t’adresses à lui.

Si ton regard est fuyant lorsque tu parles, cela montre que tu es mal à l’aise avec la ou les personnes présentes. Que ce soit parce que tu n’aimes pas ces gens ou parce qu’ils t’impressionnent, cela laisse un sentiment de manque d’assurance, de faiblesse. Regarde-les dans les yeux, de façon naturelle, lorsque tu t’adresses à eux. Sans trop d’insistance pour ne pas passer pour une psychopathe ;D

Le langage corporel, un état d’esprit

Même si nous apprenons tout ça sur le bout des doigts, il est très difficile d’avoir tous ces paramètres en tête pendant que nous échangeons avec quelqu’un. Entre penser à ce qu’on a à dire, écouter l’autre personne et réfléchir à notre comportement, la gymnastique mentale devient périlleuse.

Voilà pourquoi il est plus intéressant de travailler sur soi-même en profondeur. Apprendre à écouter les gens véritablement, fera s’exprimer correctement ton visage et ton corps dans ce sens car ce sera le reflet de ce que tu penses vraiment. Devenir plus confiante aura la même conséquence.

Essaye d’analyser ton comportement de façon aléatoire dans une journée. Après un entretien, par exemple ou une simple discussion, note la posture que tu avais, ton intonation, ta gestuelle, tes mimiques… Et regarde ce que cela trahit chez toi. C’est alors sur cet aspect de ton comportement que tu devras travailler. Inutile de perdre ton temps à essayer de maîtriser tes gestes mais évolue intérieurement.

Pour finir…

Le langage corporel est l’affaire de tout le monde mais quelques subtilités sont à maîtriser, notamment lors d’entretiens ou de d’échanges avec des personnes haut placées. Sache que les écoles de commerce par exemple, apprennent à leurs élèves ces subtilités. De ce fait, si tu ne les maîtrises pas, tu vas te trahir dans les premières minutes et mettre la personne en face de toi en position de force ou fortement l’agacer.

Il est toujours bon de s’assurer de connaître ces quelques règles énoncées plus haut : rien de croisé, un regard et une posture droite et des gestes assurés.

Dans l’article de la semaine prochaine, je te parlerais du pouvoir de la posture pour apprendre à changer nos sentiments et la vision que nous avons de nous-même.

Autre article: La mentalité d’une femme forte

Les erreurs de posture à ne pas faire au travail

N’hésite pas à épingler cet article dans Pinterest et à me rejoindre sur Instagram 

 

Crédit photo: https://pixabay.com/fr/photos/d-affaires-deal-ordinateur-portable-2884023/
Citation: https://www.marieclaire.fr/,ma-lecon-glam-avec-dita-von-teese,20282,12143.asp
Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Pinterest
Instagram