Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Réveille-toi

Deviens une femme confiante avec quelques astuces

Je suis souvent surprise lorsque je vois ce que certaines femmes sont capables d’encaisser sans réagir. Elles baissent les yeux, se font toutes petites, reçoivent les coups (verbaux, moraux) sans même que leur visage ne bouge d’un pouce. C’est certainement dur de le vivre et cela l’est aussi de le voir. J’ai comme une envie de les attraper par les épaules et de les secouer en hurlant: “Mais réveille-toi! Redresses-toi!”.

Réveille-toi

Tu te reconnais peut être dans ce profil de femme, celui des victimes pathologiques. Et je tiens à te dire que j’ai mal pour toi et qu’il est nécessaire que tu changes la vision que tu as de toi. Si tu ne réagis pas c’est certainement que tu ne te sens pas légitime de le faire ou que tu penses que cela ne sert à rien.

Sache que si tu restes dans ce fonctionnement, tu vas te faire manger toute crue par toutes ces personnes qui prennent un malin plaisir à rabaisser les autres ou à les utiliser. Tu as le droit, comme tout le monde, au respect et si tu te laisses marcher sur les pieds, alors tu ne te respect pas toi-même. Et si tu ne te respecte pas toi-même, qui va le faire?

Alors bien entendu, je ne te dis pas de te transformer en lionne et de sauter à la gorge de toutes les personnes qui te regardent de travers. Mais tu dois savoir dire stop lorsque quelqu’un exagère. Tu n’as pas à supporter la mauvaise humeur, l’excès de zèle ou le vice des gens qui t’entourent. Il est nécessaire que tu te protèges.

Tu ne vaux rien!

C’est dur, hein?! Pourtant, c’est le message que tu donnes aux gens lorsque tu te rabaisses. Tu te sens inférieur à ton patron? A ton manager? A ton conjoint? Faux, Faux et encore Faux. Comme je dis souvent, nous sommes différents, nous ne faisons pas le même métier, nous n’avons pas la même approche, mais nous valons tous autant. Tu sauras toujours quelque chose de plus que la personne que tu as en face de toi. Quel que soit son statut.

Tu penses avoir des capacités limitées? Encore une fois tu te trompes. Comme beaucoup de personnes, tu as connu des échecs et tu as décidé que cela prouvait que tu étais nulle. On t’a dit que tu n’y arriverais pas et tu y as cru.

Deux solutions, soit ils ont tort et tu te fais beaucoup de mal pour rien, soit ils ont raison et tu t’es simplement trompé de voie. Parce que quelque chose est clair, nous excellons tous dans un domaine. Par chance, plusieurs d’entre nous avons des dons dans des domaines de la vie courante et il est donc facile de trouver sa place. Pour d’autres cela n’est pas si évident car le don n’est pas de nature commune. Mais dans tous les cas, si tu es “nulle”, c’est simplement que tu n’es pas au bon endroit. Alors continue de chercher.

Enfin, même si tu n’excelles pas dans ton domaine, cela n’autorise absolument personne à te manquer de respect. Alors je vais te donner quelques astuces pour affronter ces gens un peu trop sûrs d’eux-même.

Quel comportement adopter?

Change ton regard face aux autres

Tu n’as pas de pouvoir sur les autres mais tu en as sur toi-même. Donc au lieu de vouloir que les autres changent, c’est à toi de construire tes armes et de te blinder. Ne sois pas aussi agressive que les autres le sont avec toi. Reste calme. Il est certainement plus énervant de se retrouver face à une personne calme lors d’une dispute que face à une personne aussi hystérique que nous. Car face à une personne calme, nous nous sentons ridicules. Alors sois cette personne. Tu auras enfin une longueur d’avance sur les dingues qui s’en prennent à toi. On doit lire dans tes yeux de la pitié pour celle ou celui qui s’agite devant toi, pas de la peur. Et crois-moi, quand on constate que l’on fait pitié, on se sent suffisamment gêné pour se calmer et surtout pour ne pas recommencer.

Imagine la personne bébé

La version la plus connue est d’imaginer la personne qui te fait peur toute nue! Personnellement, je préfère transformer mon bourreau en quelque chose de mignon, qu’en quelque chose de ridicule. Alors à toi de choisir ton camp! Donc, dès que tu te retrouves en face d’elle et que tu sens la pression ou l’angoisse monter, laisse la parler et pendant ce temps imagine-la quand elle était enfant. Et si tu esquisses un sourire à ce moment, ce n’est pas bien grave. Si ce n’est pas pour ça que tu te feras houspiller, ce sera pour autre chose… Alors autant rendre le moment moins pénible pour toi.

Ces gens-là étaient inoffensifs lorsqu’ils étaient petits, ils ne sont pas plus dangereux maintenant. C’est parce que tu vas leur donner de l’importance qu’ils en auront. A aucun moment quelqu’un d’extérieur à toi ne doit décider si tu peux te sentir bien ou non. Accorde ce pouvoir qu’à toi seule.

Je te propose donc un exercice. Là, maintenant, isoles-toi et pendant que tu es seule, ferme les yeux. Imagine la personne qui te fait peur, celle qui te fait perdre tous tes moyens. Maintenant quelle frimousse avait-elle ou avait-il lorsqu’il était petit? Vers l’âge de 1 ou 2 ans. Imagine ce petit bout te sourire. N’est-il pas choupi comme tout!? Si ce n’est pas le cas, c’est que tu l’imagines mal!^^ Tu dois rendre cette personne choupi. Si tu souris en l’imaginant c’est tout bon. Maintenant, garde bien cette image en tête et remémore là toi à chaque fois que tu te retrouves face à la personne en question. Recommence cette exercice seule régulièrement, jusqu’à ce que cela t’arrive vite en tête et en sa présence.

Surveille ta posture, redresse toi

Les épaules courbées vers l’avant, la tête baissée, le regard fuyant… Une belle posture de perdante qui programme ton esprit pour t’assurer de ne pas aller mieux. Si tu veux te sentir plus forte et faire passer ce message, redresses-toi, bascule tes épaules en arrière, vers le bas et fais légèrement ressortir ta poitrine (même si tu en as peu ;D). Ca c’est un message affirmant aux autres que tu es sûr de toi. C’est une posture qui annonce qu’il est inutile de passer ses nerfs sur toi car tu n’es pas une victime. Et si tu sens que tu perds pied dans une conversation dont tu es la cible, garde surtout cette posture. Si tu te recroquevilles, tu montres que tu as perdu et tu offres un moment de bonheur à la personne qui vient de te faire souffrir.

Ne dis rien et pars

Je ne peux pas t’apprendre à avoir de la répartie et je sais que beaucoup de femmes en sont dépourvus. C’est une belle arme mais inutile de pleurer sur ce que nous n’avons pas. Dans le cas où la situation t’échappe, où les mots te manquent, alors ne dis rien. Reste droite, ne dis absolument rien, regarde la personne dans les yeux puis de haut en bas et encore dans les yeux et enfin, fais demi-tour et pars. Tout cela sans dire un mot (entraine-toi seule devant le miroir). Une gêne va s’installer et la personne en face de toi va se demander ce que tu étais en train de penser et si ce qu’elle t’a dit t’a touché ou non.

C’est le doute que tu viendras d’installer en elle qui te fera prendre la main. Tout ça se passe sans cris, sans colère, dans un calme absolut mais reste très puissant. Rien ne peut être reproché puisque tu n’as prononcé aucun mot. La gêne est la meilleur arme contre la bêtise.

Reprends confiance en toi

La valeur que tu as à tes propres yeux est très importante. Tu dois apprendre à avoir confiance en toi et à ne laisser personne décider à ta place de ce que tu es capable de faire ou non. Puisque tu es capable de tout, seul le fait que tu n’ai pas envie de faire quelque chose doit t’empêcher de le faire. Tu vois, rien d’extérieur à toi ne doit avoir de pouvoir sur toi. C’est déjà difficile de gérer les caprices de notre inconscient, si c’est pour gérer, en plus, les avis des autres, on ne va plus s’en sortir.

Tu as des qualités que d’autres n’ont pas. Tu sais faire des choses mieux que personne d’autre. Mais comme tu n’en as probablement pas conscience, je te propose un autre exercice: liste tout ce que tu sais bien faire.

Qu’est-ce qui t’a déjà attiré des compliments? Aussi infimes étaient-ils. Prends le temps d’y réfléchir. On t’a forcément déjà fait des compliments. Tu as forcément déjà été satisfaite de toi. Prends 15 ou 30 minutes pour faire ta liste puis constate que tu n’es pas si nul que ça. Tu as une belle écriture? Tu composes de magnifiques bouquets de fleurs? Tes pâtes au curry sont exceptionnelles? Tu me diras que ce sont des qualités inutiles, insignifiantes? Alors je te dis un grand NON!

On me disait que j’étais de bons conseils mais comme je n’avais pas envie d’être psy ou pasteur, cela ne m’était pas d’un grand secoure… Et puis j’ai eu l’idée d’ouvrir un blog pour aider un maximum de femmes qui ne croient pas en elles. Et si je peux aider une seule d’entre vous à se redresser et à faire ses propres choix dans sa vie, alors cette qualité dont on me parlait n’était pas si inutile.

Chacune de tes qualités peut servir à quelqu’un pour le réconforter, l’émouvoir, l’émerveiller… Et cette combinaison de qualités, tu es la seule à la posséder. C’est ton don et c’est ce qui fait de toi une personne exceptionnelle. Alors développe ces qualités!

Pour finir…

Ce ne sont que des astuces, un début pour affronter ton quotidien. Il est certain que si tu te laisses rabaisser constamment, tu dois travailler sur toi plus en profondeur. Tu ne te sentiras jamais bien dans ton quotidien si tu continues à agir ainsi. C’est donc très important que tu apprennes à te faire respecter sans exagérer non plus. Je te conseille un livre qui est parfait pour débuter dans la bonne voie: cessez d’être gentil, soyez vrai de Thomas Ansembourg.

Pour recevoir les nouveaux articles, abonne-toi à la Newsletter!

→ Autre article: Une femme ne pourra jamais réussir comme un homme


Tu as aimé cet article? Épingle-le dans un de tes tableaux Pinterest

Une femme confiante

Sources: 

https://pixabay.com/fr/enfant-bull-boeuf-l-%C3%A9levage-3352210/
Rendez-vous sur Hellocoton !
Partager sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Pinterest
Instagram